Mois : octobre 2016

Initiation aux machines virtuelles

Les machines virtuelles permettent de faire fonctionner à l’intérieur d’un système d’exploitation donné (hôte) un ou plusieurs autres systèmes d’exploitation (guest ) de façon indépendante (isolée) les uns des autres et donc avec plus de sécurité. Concrètement la machine virtuelle apparaît dans une fenêtre ouverte dans le système hôte. Un avantage supplémentaire est qu’une machine virtuelle peut être réinitialisée ou clonée très facilement puisqu’elle tourne dans un programme exécuté dans le système hôte (https://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1306d.htm).
Pour ces raisons, les machines virtuelles sont couramment utilisées par les développeurs dans les tests, analyses de malware, ou par les clubs pour la formation.
Dans le cadre d’une utilisation personnelle à des fins non-commerciales il est possible de télécharger et d’utiliser gratuitement certains logiciels de virtualisation (VirtualBox, VMware…), d’autant plus facilement qu’ils ne nécessitent pas un niveau de ressources élevé.
Au moyen de VMware-Player- 12.5.0 (vmware.com), version gratuite, les systèmes suivants ont été montés à titre d’essai:
1) L’hôte est un ordinateur de bureau puissant (core i7, 12GB de Ram, C : 240GB de SSD et D : 2TB) tournant sous Windows 10 et la machine virtuelle est une distribution Linux (Ubuntu 15.10). Après son téléchargement l’installation de VMware-Player est automatique. La machine virtuelle est installée à partir d’un DVD ou d’une version ISO d’Ubuntu 15.10. Toutes les fonctionnalités d’Ubuntu sont présentes sans ralentissement notoire. La réinitialisation et le clonage ne sont pas permis dans la version gratuite de VMware-Player, mais sont facilement réalisables manuellement. (captures d’écran VM1, VM2)

vm1vm2
2) L’hôte est un ordinateur portable peu puissant (core i3, 4GB de Ram, 1TB) tournant sous Ubuntu 16.04 et les deux machines virtuelles sont Windows XP (à partir du CD d’origine) et une version de test de Windows 10(64) téléchargée en version ISO. L’installation du logiciel VMware-Player n’est pas automatique et doit être effectuée manuellement. Toutes les fonctionnalités attendues de Windows XP et Windows 10 sont présentes. Le fonctionnement dans certaines applications est un peu lent à cause de la faible puissance de l’hôte. L’intérêt de cette configuration est la sécurité si l’on utilise Ubuntu pour les accès Internet et la possibilité d’accéder à ses anciens programmes sous XP. En variante, on peut penser à un système très sécurisé avec une seconde machine virtuelle Windows 10 dédiée aux tâches sensibles et n’accédant pas à Internet.(captures d’écran VM3, VM4,VM5)

vm3vm4

vm5
Le seul investissement est l’achat d’un disque dur vierge pour éviter de perdre la version de Windows présente à l’origine sur l’ordinateur portable (environ 60€ pour 1Tb chez Amazon). Tout le reste est gratuit. Il faut compter environ entre 2 et 4 heures de travail par ordinateur.
Alors bon courage aux amateurs,
Jean-Michel