Mois : février 2017

La main et l’esprit, faites des bougies !

C’est grâce à Yvonne que le laboM a pu découvrir les procédés de fabrication des bougies à la cire d’abeille et à la paraffine.

Cela peut paraître curieux pour un « FabLab » de s’intéresser à ce genre de choses pas vraiment numérique, mais le LaboM est comme ça et aime ça, car tout est intéressant, et tout est bon à savoir.

Alors question : combien d’entre-vous savent comment on s’y prend ?

tic tac tic tac …. non pas d’oracle Googlelien …on laisse son clavier SVP ….tic tac ding !

Un poil de réflexion c’est mieux avant d’avoir la réponse.

Alors voila, dans le texte et en images :

Maintenant action !

Le monde est entré et sorti de 14h à 17h30, il y avait tous les âges. Ambiance parfaitement conviviale.

 

On commence par couper une mèche et on fait une boucle afin de la suspendre plus tard.

Après ça ressemble un peu à la pêche à la ligne …. (à gauche la paraffine, à droite la cire d’abeille) on trempe et on retire …

Pour la paraffine, on peut refroidir chaque couche en trempant la bougie dans de l’eau froide. Pour la cire (ma préférence), c’est plus long et on se prend à méditer entre chaque phase de refroidissement. L’esprit se suspend et la main, au dessus de la cire chaude, aussi… C’est Zen la bougie ! Yvonne m’a confié qu’un peu de musique classique et un verre de Bourgogne permettaient de se faire une petite fête tout seul :-). Festif la bougie

La fabrication à partir de la paraffine est super ludique et les enfants se régalent avec les couleurs. Les papas avec la taille curieusement ?  De beaux spécimens ont été produits … mais désolé pas de photos 🙂

Une fois que la bougie a atteint le bon diamètre ce n’est pas fini. On peu faire plein de choses …

…. On joue avec les différentes couches et on accole à chaud des rondelles de bougie. On aplatie avec un rouleau en marbre la cire chaude et on torsade à la main. Il faut faire attention d’avoir une épaisseur constante sinon elle se tord plus vite là où l’épaisseur est moindre.

On peut entailler la bougie avec un canif et décoller délicatement l’entaille afin de faire apparaître une « feuille » colorée le long de la « tige ».

Ou alors coller de petits objets. Bref, comme d’habitude la limite c’est l’imagination.

Alors bon … ok, des bougies c’est super mais bon …. c’est pas non plus super « FabLab » hein ?

Et bien si, voila ce qu’on peut « hacker » avec de l’imagination, de l’altruisme et une imprimante 3D.

 

Bravo Sylvain « King of Model » !

Alors maintenant merci. Merci à Yvonne pour cette idée génialissime …

… et ce don de temps, de matières, d’équipements pour la communauté et toujours merci à « Heckle and Jeckle », « Bonnie and Clyde », le duo infernal « Elise et Roger » qui nous régalent et permettent à tous de décoller vers la lune, voire au delà, dans la galaxie afin de découvrir toujours plus de choses.

Merci à toutes et tous qui avez participé et à très bientôt pour de nouvelles aventuuuuuures !