Menu Fermer

Puzzle grand format

Suite à une commande, nous voici donc à réaliser un puzzle d’un peu plus de 1m de large sur 70cm de haut. Pour répondre à la demande nous devons utiliser de l’acrylique en 8mm d’épaisseur avec une photographie collée dessus.

Contraintes techniques :

  • Le format utilisé dépasse la zone utile du graveur laser 700mm x 500mm
  • les plaques acryliques utilisables et disponibles sont dans un format avoisinant le 600mm x 600mm
  • Le nombre de pièces du puzzle est de 35 (5 x 7 pièces)

Solutions pour la mise en oeuvre :

Il ne sera pas possible d’effectuer la coupe (support + image) en une passe, il faudra donc décomposer les pièces du support en plusieurs plaques de dimensions compatibles avec le laser, puis coller le poster sur les pièces acryliques, puis découper manuellement.

Tests :

Pour débuter, une découpe de deux mini pièces de 5×5 cm environ (1mm/sec 100% pour l’acrylique de 8mm d’épaisseur), avec un collage à postériori.
L’opération s’est plutôt bien passée, mais les virages serrés sont un peu compliqué à suivre. Autre problème, la colle en spray (3M Photo Mount) a été déposée trop généreusement du fait d’un gicleur défaillant, l’assemblage des pièce a créé un effet de capillarité, du coup la colle est remontée et il reste un mouvement pâteux. Autre « problème », la colle est à séchage lent afin de permettre de repositionner la photo, du coup il faut vraiment patienter 24h sinon c’est moins propre pour la découpe.

Second test, la découpe simultanée de l’acrylique et de la photo. Deux cercles ont été découpés, photo sur le dessus pour le premier puis photo en dessous pour le second. Quand la photo est sur le dessus, un cercle brulé apparait, tandis que dessous il semble absent.

Niveau colle, on croirait que la photo fait partie de l’acrylique. C’est parfait.

Réalisation du puzzle :

  • étape 1 : conception du tracé de découpe global
    Il n’est pas nécessaire de réinventer ce qui existe déjà. l’excellentissime site https://draradech.github.io/jigsaw/index.html nous permet de définir la taille, le nombre de pièces et aussi de customiser les formes. Le résultat est ensuite exporté sous la forme d’un fichier vectoriel de type SVG (Scalable Vector Graphics) 
  • étape 2 : calcul du nombre de pièces pouvant être réparties sur le matériau.
    Surface de découpe : 500 x 700 mm
    Matériau 600 x 600 mm
    La zone utile est donc de 500 x 600 mm, soit 9 pièces maximum par plaque acrylique (3×3 pièces) . Il faudra encore optimiser la répartition pour minimiser les pertes.
  • étape 3 : Ouverture du fichier SVG dans Inkscape et conversion du tracé en zones adaptées aux dimensions de la zone de travail du laser et du matériau du fournisseur
    A cette étape, il s’agit de couper les vecteurs pour créer les zones utilisables. Une bonne opération de nettoyage…
nodes et vecteurs éventuels si sélectionnés
détail sur un segment à éliminer
segment supprimé
  • étape 4 : enregistrement au format dxf des différentes zones nettoyées.
  • étape 5 : importation des différentes zones dans RDworks (le logiciel de découpe laser) et optimisation du placement
définition des zones
optimisation des zones
  • étape 6 : découpe des plaques au laser
zone de découpe chargée dans le laser
un refroidisseur qui ne s’ennuie pas
Une découpe précise qui offre même un léger jeu nécessaire à l’assemblage.
Un test d’assemblage après avoir pris soin de nommer chaque pièce transparente
puzzle brut assemblé avec ses codes de repérage
  • étape 7 : nettoyage des pièces et suppression de la couche de protection inférieure (le côté où sera collé l’image)
La couche de protection inférieure est supprimée
la couche supérieure est conservée avec ses codes
le puzzle est prêt à recevoir sa photo
Les pièces sont déposées au dos du poster préalablement encollé avec le spray 3M.
On retrouve un effet « super post it », on peut repositionner, mais ça accroche déjà fermement.
Les pièces sont en place, reste à purger le spray, supprimer la légère bordure en excès et attendre les 24h de séchage complet.
tourner le panneau (penser à soutenir avec de grands panneaux)
  • étape 8 : découpage manuel du papier photo en suivant la découpe inférieure.
découpe assistée par rétro-éclairage à LED
un dernier ébavurage
Enfin le test final réalisé par l’un de nos jeunes adhérents.
Pas mal non ?

Un grand merci à l’entreprise Boehringer Ingelheim pour nous avoir confié ce travail hors normes.