Menu Fermer

Samedi 18 septembre

Après quelques semaines d’absence rédactionnelle, voici de retour l’actualité du fablab.

Ce samedi,

  • Alain nous a présenté le premier prototype pleinement fonctionnel du détecteur de CO2. Le courant 12v est fourni par une alimentation d’ordinateur récupérée, car le capteur utilisé à besoin au final de 5 volts +/- 0,1v. L’alimentation par câble USB sortait de ces spécifications et provoquait des erreurs. Le 12V est transformé en 5V régulé.
    Le capteur CO2 utilisé n’est pas le moins cher disponible, mais est plus rapidement opérationnel. Il lui faut quand même près de 30 minutes pour s’auto calibrer avec la valeur atmosphérique de 400ppm de CO2. Il va chercher la plus basse mesure et l’utiliser comme référence, il faut donc idéalement travailler en extérieur pour cette phase ou dans une pièce aérée et non occupée dans les dernières heures.
    Un témoin lumineux signale par un clignotement lent cette période d’étalonnage il est doublé par un affichage OLED qui écrit le processus en cours.
    A la fin de l’étalonnage, le voyant passe au vert et l’affichage nous indique alternativement la température du capteur et la concentration en CO2. Passée les 800ppm de CO2 le voyant passe au jaunet en cas de pic à 1200ppm, le voyant passe au rouge et émet un signal sonore pour demander d’aérer.
Le montage de test
La planche d’essais (ou breadboard)
concentration en CO2
Température capteur
  • Les garçons ont continué de travailler sur la thermoformeuse.
    Après le test de la semaine précédente, nous avons pu noter les éléments suivants :
    • La table d’aspiration est très performante. Peut être même trop ? Elle s’écrase sur elle même. Nous avons donc prévu de mettre en place un réforme central.
    • Le raccord pour l’aspirateur est à modifier car mal adapté à l’aspirateur.
    • Le cadre de maintien de la feuille transparente est bien adapté au four, par contre les chips de maintien sont insuffisants. Il nous faut en ajouter et les redistribuer.
    • Le système de chauffe par le four permet un résultat assez grossier. Les formes obtenues ne sont pas assez fines. Plusieurs pistes :
      • Refroidissement trop rapide à la sortie du four ? -> il faudrait déplacer le système de chauffe au plus près de la table d’aspiration. Idéalement à la verticale avec un chauffage par pistolet thermique.
      • Température de chauffe insuffisante ? -> Nous avons un peu peur que la feuille se déforme trop et ses déchire soudainement. Il faudrait faire un test plus poussé de chauffe sur cadre.