éclairage de la maquette

Aujourd’hui nous avons mené une petite recherche sur le fonctionnement des LEDs.

Voici donc le fruit de nos recherches :

Une LED ou plutôt DEL ( Diode Electro Luminescente ) en Français est avant tout une diode. Elle ne laisse passer le courant que dans un sens.
Autre propriété, sans résistance d’appoint dans le circuit, elle grille par sur-intensité.

Il nous va donc falloir calculer cette résistance.

Une rapide recherche sur les LEDs nous a fourni la valeur de tension de seuil des LEDs blanches (Vf) : 3,5V https://www.gotronic.fr/cat-leds-5-mm-1293.htm

Ensuite une autre recherche nous indique le calcul de la résistance pour 2 LEDs en série : https://www.astuces-pratiques.fr/electronique/montage-de-led-en-serie-et-resistance

R= (Ualim – nb LED x Uled) / Intensité

pour une alimentation en 9 Volts avec nos 2 LEDs blanches de 3,5V en série, on obtient donc pour une intensité de 20mA :

R = (9 – (2 x 3,5)) / 0,02 = 100 Ohms

Pour finir, une petite recherche des codes couleurs des résistances :
https://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/passecret/ohm.html

Il n’y a plus qu’à souder le tout pour obtenir ça :

Un joli plafond éclairé pour notre laboM(iniature)

Protection contre les rançongiciels avec Windows 10

La dernière version de Windows 10 Fall Creator (1709) comporte un dispositif d’accès contrôlé aux fichiers qui protège ces fichiers contre un encryptage par un ransomware (rançongiciel) : seuls les applications ou programmes connus de Windows et d’éventuels applications ou programmes désignés par l’utilisateur, donc inoffensifs, peuvent accéder aux fichiers protégés.
Ce dispositif qui n’est utilisable qu’en combinaison avec Windows Defender, n’étant pas activé par défaut, doit être activé si l’on veut bénéficier de la protection. Compte-tenu des problèmes causés par les attaques de ransomware, c’est certainement une mesure à ne pas négliger.

Pour l’activation procéder comme suit  (une vidéo pourrait suivre en cas d’ intérêt):

À partir du bureau , aller successivement dans paramètres, Mise à jour et sécurité, Windows Defender, ouvrir le centre de sécurité, Protection contre les virus et menaces, Paramètres de protection contre les virus, dispositif d’accès contrôlé aux fichiers, activer avec le bouton. Dans la fenêtre suivante sélectionner les fichiers que l’on veut protéger.

Utilisé en combinaison avec GoogleDrive en mode synchronisé et bien sûr avec un anti-virus et un firewall (parefeu), ce dispositif doit permettre d’atteindre un bon niveau de protection contre les attaques de malware (logiciel malveillant).

Attention si GoogleDrive n’était pas reconnu par le dispositif d’accès contrôlé aux fichiers, il faudrait le désigner comme programme autorisé.

GoogleDrive en mode synchronisé conserve les versions antérieures des documents modifiés. Mais une image qui n’a pas été travaillée n’a pas par exemple de version antérieure. En cas de codage par un crypto-virus, la copie dans le cloud sera aussi encodée. Certains virus sont aussi en mesure d’effacer les sauvegardes sur un cloud !

Une sécurité à 100% n’est donc certainement pas garantie. Et il faut continuer à prendre les précautions habituelles : faire les mises à jour des programmes, ne pas ouvrir les mails suspects, ni suivre les liens douteux, et faire régulièrement des sauvegardes, ainsi qu’une image système, sur un disque dur externe.

Ceux qui n’utilisent pas Windows Defendeur devraient pouvoir se protéger en utilisant un « batch script ». Consulter le cloud du FabLab, Astuces et autres, « Protection des fichiers, généralités ».

En cas de problèmes, vous pouvez prendre contact avec moi!

Jean-Michel, le 08.04.2018

LaboM Fashion

 

Des nouvelles de cette aventure foutraco-bohémienne.

La lenteur d’abord … la lenteur … c’est la vie. Le temps générateur fait surgir la « possibilité » d’un être. La nature essaye et trouve son chemin. Toujours. Mais vous le saviez. Votre foi nous touche et vous voila récompensé.

Armée de son Calvin (pas Klein lui il fait des slips), l’équipe du labo de mode du LaboM a enfin mis des lunettes pour voir plus net les contours de la belle dame.

Elle a mis des lunettes sur les nez et les cervelles, des stylos feutres dans les doigts (et aussi sur), une imprimante à côté d’elle et l’Internet à porté de clics.

Alors crack boum hu ? J’aime les filles de chez qui déjà ?

Pour les détails sachez que la robe sera recouverte de tesselles imprimées sur un tulle de coton. Qu’un tissu spécial a été réalisé à partir de fibres optiques et sera utilisé pour les manches. Elle s’illumineront d’un façon totalement … biologique car la robe et le mannequin ne feront qu’un.

Je n’en dis pas plus pour le moment. Mais patience son avènement aura lieu.

Géocaching et Chasse aux oeufs – dimanche 1er Avril

Dimanche 1er avril, avec l’association GéoBresse, j’organise une rencontre de géocacheurs, ainsi qu’une chasse aux oeufs de Paques.

Le géocaching est un jeu de piste qui se pratique avec un GPS de randonnée, ou un smartphone. Depuis 4 ans, avec un petit groupe d’amis, nous avons dissimulé des centaines de petites boites dans toute la bresse louhannaise.

Vous pourrez en apprendre plus sur le site www.geocaching.com  ou sur le site France- Geocaching

Nous avons l’habitude de nous retrouver pour des rencontres comme GéoPaques, GéoBresse en septembre et GéoHalloween fin octobre. A chaque fois, chacun apporte un petit quelque-chose à boire ou à manger et l’on met tout en commun.

Dimanche, nous allons nous retrouver au stade vers 10h pour prendre un café et dissimuler des oeufs en chocolat.

A 11h30, on lance la chasse aux oeufs. Tous les enfants sont les bienvenus, l’important étant de veiller à conserver un esprit de partage et d’entraide.

Ensuite c’est le fameux pique-nique auquel chacun peut bien sur participer (mais les conversations des mordus de géocaching risque d’être obscures pour les néophytes). Selon la météo, il est possible que nous nous réfugions à la maison des associations pour le repas.

Dans l’après midi, des petits groupes vont se former pour aller à la recherches des géocaches qui ont été dissimulées spécialement pour ce jour. Il y en a une petite vingtaine, entre le bourg, les chènes cornus et l’étang de promby. Elles resteront en place à l’issue de la rencontre.

C’est une bonne occasion pour nous rejoindre et découvrir le géocaching, vous pourrez même avoir droit à une initiation d’escalade d’arbre.

Pour rechercher une géocache, il est nécessaire de créer un compte gratuit sur le site geocaching.com et de télécharger l’application officielle sur son smartphone.  Vos pouvez aussi vous laisser guider par ceux qui ont des GPS, de toute façon, une fois à quelques mètres de la boite, il ne sert plus à rien, il faut ouvrir les yeux et fouiner.

Voilà, vous savez tout. A dimanche matin pour la chasse aux oeufs le matin et  l’initiation au géocaching l’après-midi !

Cyrille

Les travaux version 0.1 – De l’autre côté du miroir

Journal de bord du chantier fablab v 0.1

Pendant que les pros du bâtiment focalisent les attentions et pataugent dans l’argile et les gravas, une équipe de « doigts carrés » (NDLR: les gars de l’informatique), ont fait appel à leurs « archi Tech(niciens) » et ont aussi décidé de voir les choses « en grand »…

Il y a donc un second local en préparation, un local à l’échelle de leurs ambitions…  Composé de 99% d’informatique, mais 100% High Tech.

Les travailleurs en cols blancs du samedi (c’est toujours mieux que ceux du dimanche), ont ainsi réalisé une maquette virtuelle, véritable clone synthétique du fablab.

En partant des plans officiels, nos jeunes recrues ont redessinés les plans du bâtiment (entre deux bavardages et deux douzaines de chocolats). Ils ont du mobiliser toutes leurs compétences pour prendre les mesures, faire appel à leurs connaissances géométriques et maitriser le logiciel fusion 360. Il ont bien rempli leur mission.

Les plans ont été ensuite transformés en volumes. (plus facile à dire qu’à faire…)

Les détails ont ensuite été ajoutés pour toujours plus de réalisme. (Un tel niveau d’exigence frôle d’ailleurs la perversion… On recherche un ou plusieurs psy.)

L’œil expert de notre grand « archi tech » nous a patiemment guidé.

Les travaux avancent bien.

Le charpentier a juste pris un peu de retard sur une ferme.

Les couvreurs sont attendus. (Il parait qu’ils ont cassé les tuiles)

Le menuisier a pris un gros retard avec ses portes et fenêtres. Mais Roger s’étant engagé à nettoyer les vitres, les détails valent la peine de les attendre un peu …

Le jour ou Labo’M est devenu La bohème

Pas celle de Charles Aznavour ; encore moins celle dramatique de Puccini ……….. mais plutôt un mélange gai et coloré de : carnaval de Nice, une pointe de fête du citron de Menton et sans modération un pèlerinage des gitans aux Saintes Maries de La Mer. C’est ainsi costumées qu’ Evelyne et Christine ont décidé de nous présenter : la première sa « fameuse tarte au citron meringuée » (appellation déposée) et sa complice un panier de bugnes lyonnaises ; le tout étant accompagné de chants ? sur les accords d’une improbable guitare « cuatro ».

C’était bon, c’était beau, c’était surprenant, mais c’est aussi comme cela qu’on voit l’apprentissage à Labo’M.

 

 

 

 

 

Les artistes réclamant un droit à l’image au dessus de nos moyens, nous avons dû flouter les photos afin que l’on ne puisse les reconnaître. Nous en sommes désolé.

Merci et bravo Mesdames pour ces instants de détente.

Mais pas que …

Bien sûr, Labo’m est un fablab ou le numérique occupe une place importante. Mais c’est également un lieu d’activités multiples dont les loisirs créatifs avec ci-dessous la mise en sachets (cousus par les petites mains) de lavande cueillie et « dépouillée » sur place. L’art est aussi pratiqué au sein de l’atelier dessin de Fix avec des adeptes de plus en plus nombreux.

  

Initiation à la 3D avec Sylvain

Avec quel logiciel ?

Autodesk Fusion 360.

Pourquoi ce choix ?

  • Un logiciel complet.
  • Un logiciel disponible gratuitement (sous certaines conditions).

Pour quel usage ?

Utilisé pour réaliser de petites pièces techniques pour réparer des objets cassés ou réaliser des outils spécifiques pour les ateliers.

Quelques réalisations :

Poignée de baby-foot
Pièce centrale pour séchoir de type parasol

Les bases

  1. On part d’un dessin (sketch) auquel on ajoute des dimensions (cotes)
  2. On lui donne ensuite du volume par extrusion
  3. En répétant ces opérations, on obtient, par exemple,  une pyramide
    Avec peu de formes de base (lignes, carrés, rectangles, triangles et cercles) et les fonctions d’extrusion et de révolution nous pouvons déjà réaliser un très grand nombre de pièces techniques. La principale limite étant notre propre imagination.

Pièce de remplacement

En vert la pièce d’origine cassée, En rouge la pièce renforcée de remplacement dessinée puis imprimée.

La pièce tout juste finie d’imprimer.

Le projet FabLab

Chut… C’est un projet secret qui fera l’objet d’un article plus tard … Une photo a cependant fuitée d’une réunion technique. Il y a peut être un indice caché dedans ?

Oui ouante you (traduction : venez nous rejoindre)

N’hésitez plus, lancez vous aussi…